Le port obligatoire des gants à moto

C’est désormais officiel, et bon nombre l’appréhendait, le port de gants à moto est désormais obligatoire que l’on soit conducteur ou passager ! Et pas n’importe quels gants : des gants homologués attestés de la marque CE. Un décret qui a pris effet dès dimanche 20 novembre 2016.

Pourquoi ce décret ?

Ce décret  fait suite aux études statistiques faites par le Ministère de l’Intérieur sur les accidents routiers à moto. 13 500 accidents qui auraient, selon ledit Ministère, pu être évités avec des équipements de protection adaptés. Si auparavant seuls 12% des conducteurs utilisaient des gants spécial moto, dorénavant, conducteur ET passager devront en porter.

Qui sont réellement concernés par ce décret ?

Tous les conducteurs de motos, tricycles et quadricycles quelque soit la cylindrée ! A une exception près, ne sont pas concernés ceux, selon le décret : «équipés de portières et portant la ceinture de sécurité lorsque le véhicule a été réceptionné avec ce dispositif».

A quoi conducteur et passager doivent-ils s’attendre ?

Pour les contrevenants, conducteur et passager inclus, ces-derniers devront s’acquitter d’une amende forfaitaire de 68€ qui pourra être réduite à 45€ s’ils s’acquittent dans les 15 jours. Au-delà des 45 jours (délai d’acquittement), l’amende est revue à 180€.

Retrait ou non de points ?

Pour le conducteur, un point au permis sera retiré en plus du paiement de l’amende mais ne concernera pas le passager qui devra juste s’acquitter de cette-dernière.

A noter que les gants homologués coûtent entre 50 et 150€ selon la marque et la qualité.
Les campagnes de sensibilisation menées par la sécurité routière se sont poursuivies jusqu’au 20 novembre. Outre cette nouvelle obligation, les conducteurs devront détenir un permis de conduire adapté, présenter une alcoolémie négative et tous les documents officiels indispensables (assurance valide, carte grise, …).